ERIK/N. Le Danseur. Moi, je sais d'où souffle le vent...

16 octobre 2020

Erik/ N. Le danseur. Partie 2. Dérives. Erik livré à lui-même.

4. Dérives.  A son retour d'Italie, Julian trouve son appartement saccagé. Erik y a reçu des amants de passage. Douleur et colère.  Le médecin, dès son arrivée, se montra si antipathique que Julien dut se retenir pour ne pas le mettre à la porte. - Alcool, drogue, médicaments variés et négligence. Il n’a pas dû s’alimenter beaucoup ces jours derniers et laissé les fenêtres ouvertes. C’est un rêveur ou un inconscient ? - Je ne sais pas. C’est grave ? - Pas réellement mais je vais le faire hospitaliser... [Lire la suite]

16 octobre 2020

Erik/ N. Le danseur. Partie 2. J'ai été horrible...

Au retour de vacances italiennes, Julian Barney découvre que son appartement est sens dessus dessous. Son compagnon, Erik, y a reçu toute sorte de personnes...Dures explications.  Julian le regardait. La lumière dans l'appartement entrait maintenant par la grande baie, le ciel était clair et dans la douceur du jour, le beau visage se découpait avec pureté. Les yeux clairs le haut front, les pommettes hautes et les belles lèvres généreuses ; l'expression changeante du regard, tantôt douce, tantôt sérieuse, tantôt... [Lire la suite]
16 octobre 2020

Erik/ N. Le danseur. Partie 2. Je ne te convoite pas, je t'aime...

Erik, danseur classique, ne veut rester prisonnier du Julian Barney, qui, pourtant l'a accueilli. C'est une rupture violente.  - Je ne suis pas en couple avec toi, Julian. De cela, je suis sûr. Je l'ai su très vite, quelques jours après mon arrivée à Kennedy. Tu vois bien que ça ne tient pas ! Regarde ce que je viens de faire ! - Tu passes ton temps à te défendre, à lutter, à te dresser contre moi avec un acharnement spectaculaire et puis tu as des rémissions... - Je sais, je n'ai pas été très clair. - C'est le... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 octobre 2020

Erik/ N. Le danseur. Partie 2. Une autre vie?

5. Vie nouvelle et illusions.  Il rejoignit David et Barbara, des danseurs du ballet qui acceptaient de l'accepter de loger quelques temps et tout fut facile. Ils vivaient dans le Queens, quartier qu'Erik ne connaissait pas et qui lui permet de changer d'atmosphère et il découvrit le côté pénible des transports en commun. Toutefois, ces trajets longs et répétitifs, ne durèrent pas. La saison du corps de ballet prenait fin à New York et toute la troupe allait au festival d'été à Saratoga. Ce n'était pas un festival très long... [Lire la suite]
16 octobre 2020

Erik/ N. Le danseur. Partie 2. Tu ne peux pas avoir tout le monde !

Après une violente rupture avec son compagnon, Erik truve un nouveau lieu de vie. Ses amis le découvrent. Sa mère, en visite, aussi...Quant à Irina, sa protectrice, elle veille... Quand ses amis ou connaissances vinrent, ils furent impressionnés. C'était un beau lieu. Comme il manquait à Erik, de la vaisselle, du linge, quelques objets surprenants et du mobilier, ils chinèrent avec lui. Erik ne s'était jamais préoccupé de brocanteurs possibles à New York mais il apprit qu'il en existait beaucoup, notamment dans Manhattan. Il se le... [Lire la suite]
13 octobre 2020

Erik/ N. Le danseur. Partie 3. Tu es magnifique !

Claire vient voir son fils à New York. Il est étoile au New York City Ballet.  - Tu voudrais quoi ? - Mais tout ! - Oh, simplifie-toi ! On ne peut pas avoir tout le monde ! - Dans mon rêve, je rencontre une danseuse ici et je me marie. On a des enfants blonds. - Et ta femme est américaine ? - Pas forcément. - La femme charmante et les enfants blonds te feraient-ils tirer un trait sur les garçons ? - Oui, ce serait mieux. -Ce serait mieux, en effet, mais tu n'en es pas sûr. Claire regarda... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

13 octobre 2020

Erik/ N. Le danseur. Partie 2. Quelle bonne surprise !

Erik reçoit sa mère à New York. Elle est fière de son fils danseur étoile. Retrouvailles inattendues avec Julian.  A la fin du repas, Pierre Gagnier, le français qui essayait de lancer son restaurant vint saluer quelques personnes et s'approcha de la table d'Erik. Avec Claire, il parla français. Elle était radieuse d'autant que son fils recevait des compliments et celui-ci se dit qu'il était bon que la visite de sa mère se terminât ainsi. Cependant, alors que le chef changeait de table, Claire vit Erik pâlir et se retournant,... [Lire la suite]
13 octobre 2020

Erik/ N. Le danseur. Partie 2. Le Temps des choix est venu.

  Chapitre 6. Une rupture violente est souvent suivie de représailles. Le danseur Erik Anderson va en faire l'expérience. En septembre 1986, il reçut avant que la saison ne reprenne, un court message de Julian. Depuis quelques jours, il pensait à celui dont jusqu'ici il avait écarté le souvenir et une inquiétude sourde s'était installée en lui. La lettre lui parvint chez lui, preuve que le décorateur avait son adresse. C'était un message bref et manuscrit, écrit sur un très beau papier blanc. L'enveloppe était doublée de... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 12:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 octobre 2020

Erik/ N. Le danseur. Partie 2. Un grand rite sacral païen.

Après une séparation violente, le danseur Erik Anderson vit seul à New York. Il répète Le Sacre du Printemps. L'inquiétude s'empare de lui, cependant. La vengeance du compagnon bafoué se profile.  Les répétitions du Sacre étaient en court ; c'était un ballet emblématique, célèbre qui restait entouré d'une réputation de scandale. Stravinski en avait conçu l'idée en 1910 et l’œuvre avait été présentée à Paris en mai 1913. Le compositeur expliquait ainsi son travail : «J'entrevis dans mon imagination le spectacle... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 12:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 octobre 2020

Erik/ N. Le danseur. Partie 2. Une compensation?

Alors qu'il vit désormais seul, le danseur Erik Anderson a une aventure avec un Américain moyen; Or rien n'est du au hasard. Cette rencontre est une vengeance.  - Ce n’est pas que l’art contemporain me passionne mais j’ai une fille de quinze ans qui me reproche mon ignorance ! - Alors c’est pour cette raison que vous voulez voir toutes ces sculptures et ces tableaux ! -J’adore ma fille. Elle me rend fou, vous savez. Elle fait de la danse classique depuis trois ans. Il paraît qu’elle est douée. Ça la rend exigeante... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :