Fesse-1

 

A New York, Erik retrouve Rob Williamson, le grand photographe

californien. Celui-ci a vu son film; Il l'interroge sur ses amours 

triangulaires...

 

Rob Williamson l'appela quelques jours plus tard.

- Le film est sorti à Los Angeles et je l'ai vu. Je suis ignare en ce qui concerne la danse classique mais vous êtes, même pour quelqu'un qui n'y connaît rien, magnifique et si bouleversant que je m'en voudrais de ne pas vous revoir. J'expose à New York trois semaines durant et j'arrive après-demain. Vous avez autorisé deux photos, il faut m'en donner plus. Je vous donne les références des portraits que je souhaite exposer. Vous serez d'accord. Je veux rajouter trois nus. Le mieux est que vous veniez quand j'installe l'exposition. Vous savez bien que j'ai besoin de votre autorisation.

- D'accord, je viendrai.

Il vit Rob dans un pied à terre qu'on lui avait prêté et celui-ci lui montra les clichés supplémentaires qu'il voulait exposer. Erik acquiesça.

- Oui, ce sont de belles photos.

- Vous êtes reconnaissable.

- J'ai dit que j'étais d'accord.

Williamson était sous le charme.

- Ce film, je dois dire qu'il me hante. Vous avez une présence impressionnante et le personnage que vous interprétez est sur le fil du rasoir ! C'est votre frère en fait, non ?

Erik lui lança un regard sagace.

- J'aurais préféré que ce soit le cas, mais non, c'est moi de bout en bout. Je ne m’en étais pas aperçu à ce point avant la première !

Williamson lui tendit un verre de champagne.

- Vous savez pourquoi j'adorerais vous photographier encore ! Parce que, quand je l'ai fait, je ne vous avais pas vu à l'écran. Maintenant que c'est chose faite, je m'y prendrais différemment. Je montrerais votre tension vers la sainteté...

Le jeune homme resta silencieux mais parut intéressé. Le photographe poursuivit :

- Le problème avec vous, c'est que vous tentez beaucoup ! C'est le piège de la beauté physique et d'une personnalité complexe et scintillante. Je crois qu'au fond, vous aimeriez être seul avec votre art, un peu comme un saint du Moyen-âge a pu l'être sur une colline de Toscane ou un ermitage espagnol. Mais vous devez composer avec l'humain et faire face à ceux qui veulent de vous bien plus qu'une excellente performance ou une belle posture sur une photo. Ils ne veulent pas du tout que vous renonciez à cette terre, eux et ils vous veulent pour eux. Et en ce cas, pas d'auréole...

Le danseur parut frappé : ce que disait Williamson était vrai. Celui-ci poursuivit malicieusement :

- Alors, elle est arrivée, la belle jeune femme ?

- Oui, elle est à New York.

- Liaison ?

- Elle est très attirante mais il n'y a pas de liaison.

- Oui mais elle est amoureuse.

- Elle l'est.

- Elle vous plaît.

- Oui, beaucoup.

- Pourquoi ne rien faire avec elle ? Vous la désirez physiquement et vous aussi vous tombez amoureux, n'est-ce pas ?

- Oui.

- Qu'attendez-vous pour aller plus loin?

-Je ne ferai rien.