ERIK N Le Danseur

Sixième partie

 

Erik Anderson a quitté Londres et la compagnie de ballet "Jours de lumière". Il est en rupture 

professionnelle avec Julian Barney, qui dirigeait la compagnie; Il quitte le Royaume-Uni pour le

Canada où le réalisateur Nicolas Mills, qui l'avait jadis dirigé dans un film sur Nijinsky, lui

confie un rôle de danseur dans un film à la fois musical et chorégraphique "Vera Luciano".

Une chanteuse d'opéra vit une histoire d'amour avec deux hommes, deux danseurs, mais doit choisir.

Une fois terminée la merveilleuse et éprouvante période de tournage, Erik, qui s'est liée d'amitié avec

Guillaume Larrieu, le danseur canadien qui était son partenaire dans le film, part en vacances au Québec

puis envisage de travailler à Toronto. 

Heureux de trouver de nouvelles perspectives professionnelles, il se heurte au photographe Rob Williamson qui 

l'a photographié à plusieurs reprises au cours de sa carrière  puis à Julian, vindicatif et malade.

Nerveusement épuisé, Erik tente de mettre fin à ses jours. C'est sans compter sur la vigilance de ses amis

et son inépuisable amour pour de la danse...