WALL 2

Chapitre 2.  Julian, celui qui n'était pas attendu.

Julian Barney était américain mais vivait à Londres depuis deux ans. Il était décorateur de théâtre et son travail était réputé. Erik était à Londres depuis deux mois, quand lassé de l'hôtel, il trouva à partager un bel appartement avec un homme qui devait le surprendre, l'impressionner et le faire rire. Julian était un peu démuni, la journaliste qui était en collocation avec lui ayant brusquement répondu à son amant new-yorkais et, usant du bouche à oreille, il tentait sa chance, recherchant une nouvelle opportunité. Le logement était immense et cohabiter n'y était pas difficile pour peu que les deux locataires soient tombés d'accord. Or, lors de leur première rencontre dans un bar élégant, Erik, vêtu comme le dandy qu'il s'appliquait à être depuis son arrivée l'intrigua. La chemise qu'il portait était blanche et d'un autre âge mais il lui avait adjoint une veste cintrée noire et un pantalon rayé. C'était drôle et en même temps élégant d'autant qu'il portait des bretelles et que ses chaussures n'appartenaient à aucune mode. La conversation entamée montra au décorateur que ce jeune homme était pour ce qui était des affaires d'un tel sérieux qu'il était tentant de lui faire confiance. Il le fit pour des raisons diverses. D'abord, cet inconnu était beau ce que Julian ne pouvait qu'apprécier mais en même temps, il n'était pas terre à terre et si captivé par la danse classique que la prise de risque était minime. Cet être sans malice dansait à Covent Garden ! L'affaire fut faite. Très vite, l'Américain se félicita. Cohabiter avec Erik était vraiment simple, la discrétion de celui-ci étant totale. Taquin, cependant, il voulut en savoir plus. Le beau jeune homme ne fut pas méfiant. A un âge où pour les plus blessés l'innocence est déjà perdue et où tout idéal inaccessible, il restait rayonnant.