FD 3

-Un truc de fille !

-Oh mais il a dix ans !

-Et à quinze, il tortillera du derrière. Ah, tu sais bien ce que je pense.

-Tu ne vois que par Maja !

-J'aime ma fille ! Elle est féminine mais casse-coup. J'adore ce mélange !

Elle avait cinq de plus que son frère et avait des petits-amis. Une jolie fille avec ça....

Niels ne lui parlait pas beaucoup car elle était méprisante mais elle s'en moquait, ayant toujours eu une vie très différente de la sienne. Quant à lui, s'il avait eu beaucoup de mal avec le favoritisme de son père et celui, moins avoué, de sa mère, il s'en tirait mieux, fort de la certitude d'être fait pour la danse et de pouvoir dans ce domaine que chez lui on écriait tant !

Depuis qu'il était assidu au centre chorégraphique, il était beaucoup plus calme à la maison, se montrant parfois taciturne. Adroit, il savait qu'il avait la part belle. Que pouvait-on lui dire ? Ses résultats scolaires étaient bien meilleurs et il n'était plus absentéiste. Avec les élèves de l'école, il était certes un peu distant mais jamais vulgaire ni bagarreur et question progrès, il étonnait son monde. Un acharnement surprenant chez un jeune garçon qui ne recevait manifestement aucun encouragement familial...

Tout alla ainsi pendant un an et demi environ mais quand il devint évident qu'il était nettement plus doué que la moyenne, l'école se mit en quatre pour lui proposer des formations complémentaires. S'entraîner à chaque vacances scolaires, Niels ne demandait pas mieux mais il était mineur et les stages coûtaient assez cher. Thüre qui avait passé des années à promener des touristes en Europe du nord, s'absentant pour de longues périodes, avait assez économisé pour monter sa propre petite entreprise. Ayant passé la quarantaine, il souhaitait désormais se consacrer au tourisme sur mesure pour des clients aisés et louer de jolies villas ça et là au Danemark à ceux qui voulaient passer des week-ends de rêve...Le budget que représentait la formation de Niels était grotesque à ses yeux.

-Quelques femmes qui s'extasient et c'est vrai quelques hommes aussi ! Rien n'est sûr, il est tellement jeune !

Anna lutta un peu mais au fond la nouvelle situation de son mari lui plaisait. Ils pourraient travailler ensemble et être plus sédentaires. Elle-aussi avait eu sa part de groupes de touristes. Niels devrait se contenter de ce qu'on lui une excellente ballerine formée à l'école de Bournonville et avait travaillé pour le Ballet royal de Copenhague.