01 décembre 2020

La Nuit de L'Envol. Partie 2.

    Elle pensait prendre sa vie en cours de route, être lui à l'aube de sa réussite américaine mais il ne pouvait en être ainsi. Elle butait sans le vouloir sur un moment de son enfance et sur tout ce en avait découlé et dans l'immobilité de sa vie suspendue, elle était l'enfant Niels qui se battait pour danser et y parvenait...  
Posté par merlinetviviane à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 novembre 2020

La Nuit de L'Envol. Partie 4. Je suis nostalgique...

4. Cette partie de ma vie, c'était beau...  Il arrivait encore à Irène de jouer les Gymnopédies d'Eric Satie car elle les aimait et il y avait toujours quelqu'un autour d'elle qui était heureux qu'elle les joue. Elle vivait dans une grande quiétude auprès de personnes que la vie avait éprouvée.Elle prenait davantage soin d'elle, se faisait teindre les cheveux et fardait ses lèvres désormais et puis, elle mettait de l'eau de toilette. Ses moyens financiers (elle avait vendu son appartement parisien) lui permettaient de louer... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 novembre 2020

La Nuit de L'Envol. Partie 3. Que vous êtes devenu beau ! Irène !

-Je vais voir madame Diavelli. Ne fais rien à distance, je t'en prie...Daniel, tu m'entends, je t'en supplie. Tu lui as fait peur déjà, ne t'immisces pas... -Que tu es insistant, jeune danseur... -Elle ne mérite plus que tu t'acharnes. Daniel ! -Oui, Niels. J'entends ce que tu me dis. Aie confiance ! Comme toujours avec Webster, il y avait de quoi être perplexe mais Niels eut l'intuition qu'une sorte de trêve serait respectée. Confiant, il confirma son arrivée. Irène au téléphone avait une voix pleine de retenue. Peu... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 novembre 2020

La Nuit de L'Envol. Partie 3. Un vrai envol.

Elle servit le thé et de nouveau le regarda. Quand il avait vu pareil ange, Webster n'avait qu'une hâte : fondre sur lui. Elle le comprenait. On ne pouvait que désirer l'atteindre ce Niels à la fois si démuni et si fort... -Ainsi donc, ce n'est pas fini. J'aime ce que je fais mais je rêve d'un vrai envol... -Ce n'est pas fini, non... Elle ne voulait pas en dire trop et lui-aussi cherchait ses mots. Elle lui donna si elle pouvait jouer quelque chose pour lui et il choisit Satie. Les Gymnopédies, les Gnossiennes, les Morceaux... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :