26 octobre 2020

Erik.N. Le Danseur. Partie 1. Amours anglaises.Fin.

A Londres, Erik trouble Jane Hopkins, danseuse émérite. Il trouble aussi Julian Barney, son très habile colocataire...Celui-ci, alors  que le jeune danseur quitte l'angleterre, ne compte pas en rester là... « Il y a peu de temps Jane Hopkins nous confiait vouloir quitter la scène et certainement vouloir le faire par une soirée d'adieu, exercice périlleux s'il en est ! Quelle n'est pas notre surprise de la découvrir si transformée, si illuminée dans cet Oiseau de feu qu'elle n'avait jamais abordé de cette manière !... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 octobre 2020

Erik.N. Le Danseur. Partie 1. Retour à Copenhague. La mère.

   Retour à Copenhague Après l'Angleterre, Erik revient  à Copenhague, la ville de son enfance. il revoit sa famille et danse...  Il était revenu à Copenhague. Il était le danseur étoile qu'on adulait et il avait vingt-deux puis vingt-trois ans. Sa période anglaise l'auréolait d'un charme particulier et une plus grande assurance lui était venue. Henning Kronstam était alors le maître de ballet de la compagnie et celui-ci prit un grand essor. Le Festival de Bournonville qui avait lieu depuis plusieurs... [Lire la suite]
26 octobre 2020

Erik.N. Le Danseur. Partie 1. Irina. Retrouvailles.

 Retrouvailles difficiles avec Irina Nieminem Après une année en Angleterre, où il a dansé à Covent Garsen, le jeune danseur Erik Anderson, retrouve, à Copenhague, un professeur de danse qui l'a durement formé. La rencontre est houleuse.  Pour Irina, la carrière d'eRik ne se joue pas au Danemark...  Cette rencontre avec Hannah Hermann, le professeur de danse de ses jeunes années le laissa radieux. Il était admiré et c'était bon ! Des jours durant, il resta joyeux. Pourtant, quand Irina... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 octobre 2020

Erik.N. Le Danseur. Partie 1. Retour à Copenhague. Hannah.

De nouveau, Hannah...   Après un an en Angleterre où il a brillé à Covent Garden, Erik Anderson revient  à Copenhague. Il apparaît à une fête de fin d'année dans l'école où il a appris la danse classique, enfant... A peu de temps de là, il revit Hannah. Elle restait la même : bien vêtue, souriante, ronde dans ses manières et pédagogue. Elle comptait exercer un an encore et cesser de travailler. Elle insista pour qu'il paraisse au gala de fin d'année qu'elle organisait sur une petite scène de... [Lire la suite]
26 octobre 2020

Erik/ N. Le danseur. Partie 2.

  Le jeune homme et Le Minotaure     Je suis allé chez lui tenter la chance. Je l'y ai trouvée car je l'ai aimé tout de suite. Toutefois, je tremblais comme la feuille du tremble. Vaslav Nijinsky.    
Posté par merlinetviviane à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 octobre 2020

Erik/ N. Le danseur. Partie 2. Arrivée à New York.

1. Erik et new York.  Au début du mois d''octobre 1984, Erik prit l'avion pour New York et Julian vint le chercher à l'aéroport Kennedy. Radieux pendant tout son voyage, il se sentit mal à l'aise quand il posa le pied sur le territoire américain. Les coups de fil que Julian et lui n'avaient cessé d'échanger et les lettres qu'ils s'étaient écrites l'avaient galvanisé. Mais plus l’échéance du départ avait été proche, plus il avait été heureux que le contrat qu'il devait remplir au Danemark lui ait permis de gagner du temps. Ce... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 octobre 2020

Erik/ N. Le danseur. Partie 2. Chez Julian.

Une fois arrivé chez lui, il marqua sa surprise. L'appartement était bien plus vaste que Julian n'avait bien voulu le dire et, magnifiquement exposé, il était ravissant. Il était constitué d'un grand living, de deux chambres et d'un bureau. Il disposait de deux salles de bain et la cuisine était grande. En outre, il ouvrait sur une terrasse avec vue sur Central Park. L'immeuble était cossu et affichait des signes d'aisance : une belle entrée, un portier, un parking privé. Il s'élevait sur cinq étages et Julian vivait au troisième.... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 octobre 2020

Erik/ N. Le danseur. Partie 2. Une journée de marche et d'amour...

Julian sourit. Erik avait enlevé son manteau d'hiver. Il portait un jean et un grand pull noir à col roulé et avait de grosses chaussures. Il avait son style propre cette fois et avait abandonné le dandysme qu'il affectionnait en Angleterre. Portant des matières confortables mais non luxueuses et ayant écarté tout accessoire, il n'imitait plus non plus le décorateur. Son apparence était presque hiératique. Maintenant sa réserve, il dit qu'à Copenhague, tout était déjà gris et bleu, la neige s'annonçant. -Ici, l’hiver se fait... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 octobre 2020

Erik/ N. Le danseur. Partie 2. Balanchine.

Erik Anderson, qui va danser au New York City Ballet, évoque Balanchine... Puis vint le jour des rencontres. C'était une fin de matinée et Erik était vêtu de noir, une mise sévère qui accentuait sa gravité. - Ne m'accompagne pas. Je préfère. Ça ira bien. - Je n'en doute pas. Pour lui à qui on avait beaucoup parlé du flamboiement des Russes à l'orée du siècle, les chorégraphes américains avaient d'abord eu peu d'impact mais le temps avait passé. Il allait entrer dans la maison de Balanchine et faire corps avec elle ! Il... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 octobre 2020

Erik/ N. Le danseur. Partie 2. Rencontrer Jérôme Robbins.

Ayant hâte de le rencontrer, Erik partit à l'avance mais le trajet était assez bref, il s'en rendit compte. Il en profita donc pour contempler longuement la façade du bâtiment qui lui parut déplaisante et trop factice. Tout était, à l'intérieur, très moderne. Il attendit peu et parla avec le maître des lieux. Dans son grand bureau encombré de photos et de livres, Jerome Robbins le reçut en homme d'expérience. Il fut concis, mais ce qui devait être dit le fut. Pas très grand, mince, il avait l'air d'un vieux sage à qui il ne faut pas... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :