15 septembre 2018

Erik.N. Partie 5. Un ballet pour Erik : Gaspard Hauser.

    Désormais chorégraphe à Londres, Erik Anderson monte un "Gaspard Hauser" original et frémissant. Lui arrive la nouvelle de la mort d'Irina, une des chorégraphes qui l'a guidé... La première fut fixée au 8 décembre 1996 et les jours qui la précédèrent, l'agitation d'Erik confina à l'angoisse. Il voulait vraiment que tout fut parfait. A vingt heures trente, la salle était comble, bourrée de personnalités qu'on se devait d'inviter et de journalistes. Les lumières s'éteignirent et  Ryuchi- Banes prit place sur... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 septembre 2018

Erik.N. Partie 5. Mort d'Irina ( 1)

  Erik Anderson a été formé - entre autres- par Irina Niéminen une femme de fer dont il apprend, avec douleur, le décès. C'est le temps des souvenirs.   Il prit immédiatement un vol pour Copenhague et se rendit directement aux obsèques. Irina était enterrée suivant le rite catholique et il en fut surpris, n’ayant jamais parlé de religion avec elle ni trouvé dans son appartement le moindre signe d’appartenance au christianisme. Quant à lui, il avait élevé par un père luthérien et une mère catholique sans qu’aucun des... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 septembre 2018

Erik.N. Partie 5. Mort d'Irina (2)

     La mort d'Irina Nieminen, une des chorégraphes qui l'a formé plonge dans l'affliction le danseur Erik Anderson.  Une femme d'une cinquantaine d'années vint à lui et lui sourit : - Je m'appelle Alexandra Debiew. J'ai bien connu Irina. Je suis en fait sa filleule. Elle avait des choses à vous remettre et je suis chargée de vous conduire chez elle dans la mesure où vous acceptez. - J'accepte. Il monta dans sa voiture. Alexandra avait des cheveux bruns joliment coiffés et des yeux verts. Elle... [Lire la suite]
15 septembre 2018

Erik.N. Partie 5. Mort d'Irina (3)

     Erik Anderson est revenu à Copenhague pour les  obsèques de celle qui fut son mentor : Irina Nieminen.  Il fut profondément bouleversé et resta silencieux. Quand Alexandra revint et lui servit du thé, il esquissa un sourire. - Vous pouvez revoir toutes les pièces et son atelier de danse, aussi. Vous êtes un peu chez vous. Il but le thé délicatement parfumé puis marcha. Les salons, la cuisine, la chambre d'Irina. Tout était bien en ordre et en même temps l'art vibrait partout : une esquisse,... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 septembre 2018

Erik.N. Le Danseur. Purgatoire.

      Partie six Erik N / Le Danseur   Je ne veux pas danser comme avant, car toutes  ces danses sont la mort. L'Esprit est une colombe !   J'ai aperçu un précipice sans arbre et  j'ai compris que Dieu m'avait arrêté.     Vaslav Nijinsky. Cahiers.    
Posté par merlinetviviane à 09:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 septembre 2018

Erik.N. Le Danseur. Présentation sixième partie.

  ERIK N Le Danseur Sixième partie   Erik Anderson a quitté Londres et la compagnie de ballet "Jours de lumière". Il est en rupture  professionnelle avec Julian Barney, qui dirigeait la compagnie; Il quitte le Royaume-Uni pour le Canada où le réalisateur Nicolas Mills, qui l'avait jadis dirigé dans un film sur Nijinsky, lui confie un rôle de danseur dans un film à la fois musical et chorégraphique "Vera Luciano". Une chanteuse d'opéra vit une histoire d'amour avec deux hommes, deux danseurs, mais doit... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 septembre 2018

Erik.N. Partie 6. Mills enthousiaste ! Vera Luciano (1)

  Il y avait des mois que Mills était volubile. Le tournage allait démarrer. On était en avril 1997. - Ce sera à Toronto. C'est un financement canadien, un casting canadien. Je me suis beaucoup battu et j’ai obtenu ce que je voulais. La cantatrice et l'autre danseur sont très bien ! Vous serez parfaits ! L’idée de Mills était de raconter une histoire d’amour entre un danseur classique et une cantatrice tout en montrant comment deux jeunes danseurs travaillaient un ballet difficile : Le Chant du compagnon... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 septembre 2018

Erik.N. Partie 6. Vera Luciano (2)

   Puis le tournage commença.  Très au point, très rigoureux, Mills le surprit. Les scènes de chant furent tournées d’abord puis vinrent les scènes intimes. Thomas devait rencontrer Véra, dont il s'était pris de passion, dans divers appartements et hôtels et, mise à part la première et longue rencontre, ils s'étreignaient et le plus souvent faisaient l'amour. C'était pour Erik une vraie mise en demeure car il devait être filmé quasiment nu ou nu avec elle, qui l'était aussi et rien ne l'avait préparé à une telle... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 septembre 2018

Erik.N. Partie 6. Vera Luciano (3)

  Mills organisa un dîner dans un restaurant italien. Erik pensait qu'ils seraient six mais ils furent sept. Barbara Milton, l’autre scénariste du film, s’avéra être la compagne de Mills. Tous deux semblaient très heureux de vivre une belle aventure et Erik, qui en était resté à l’image d’un homme feutré et solitaire, fut ravi pour lui. Il comprenait maintenant pourquoi le metteur en scène, qu’il avait vu à plusieurs reprises à Los Angeles avec Chloé et Eva, avait pu lui paraître si distrait. Il devait être tout à son idylle.... [Lire la suite]
08 septembre 2018

Erik.N. Partie 6. Retrouver Rob Williamson.

  Le tournage allait se terminant quand, feuilletant les pages d’un magazine, Erik tomba sur de superbes photos en noir et blanc : des visages jeunes, graves le plus souvent. Il reconnut le style de Rob Williamson et comprit que celui-ci exposait à Toronto. A cette nouvelle, il eut des sentiments contradictoires. Williamson, c’était bien sûr le souvenir de ce tournage difficile et du plus fort de sa relation avec Julian mais c’était aussi de magnifiques albums, des expositions retraçant le parcours obstiné d’un homme qui... [Lire la suite]