22 septembre 2017

Erik.N. Partie3. Un bouquet fané pour mademoiselle Nijinsky...

  Il sourit à la jolie réceptionniste et traversa la salle. Elle l'attendait. Et là, il se sentit honteux, mal à l'aise. Ce bouquet défraîchi pour une dame comme elle ! Elle n'était pas très grande et l'âge ou les excès lui avaient prendre beaucoup de poids ; son visage, bien sûr, accusait les années. Elle devait avoir plus de soixante-dix ans. Mais cette ossature de visage, ces pommettes hautes, ce regard aigu ! Elle avait de grands yeux verts ! Et ce maintien un peu étrange : le cou fort, la tête... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 septembre 2017

Erik.N. Partie 3. Mademoiselle Kyra Nijinsky.

   - Quel âge aviez-vous quand il est tombé malade ?  -J'avais six ans. Bien sûr, je n'ai pas compris. Qu'aurais-je pu comprendre ? Qu’il nous ait poussé ma mère et moi du haut d'un escalier, vous savez, ça a beaucoup de sens pour un adulte et à fortiori pour un médecin. Moi, j'ai eu peur mais j'ai continué de l'aimer. Il lui arrivait de ne plus parler du tout, de revenir trempé de pluie ou de neige de je ne sais où. Il tenait de grands discours qui contrastaient avec ses silences, mais je l'aimais. Un... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 12:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 septembre 2017

Erik.N. Partie3. San Rafael. Californie. Mademoiselle Nijinsky et le danseur...

   Elle avait longtemps habité Los Angeles mais résidait maintenant à San Rafael. Elle vivait dans une maison de petites dimensions qui était claire et bien aérée. Elle était seule mais prise en charge. Manifestement, on lui faisait les courses, le ménage. Rien n'était négligé ou à l'abandon. Dans le salon, où elle le reçut, elle le laissa seul pour mettre dans des vases toutes les fleurs qu'il lui avait offertes et cela prit un peu de temps. - Prenez place, voyons !  C'était un décor un peu standardisé, avec... [Lire la suite]
22 septembre 2017

Erik.N. Partie 3. En Californie. Rencontrer Kyra, fille aînée de Nijinsky.

  Il hocha la tête et la vit se lever. Elle réalisait soudain qu'elle ne lui avait rien proposé à boire ni à manger et s'affairait, lui apportant du café et des sandwiches. Elle ne mangeait rien elle-même et allait et venait, un peu lourdement dans le salon tandis qu'il l'observait. Puis, quand il eut fini, elle débarrassa, partit chercher des documents dans une pièce et revint vers lui. Elle lui tendit une photo : - Tenez. C'était son père dans un costume oriental raffiné. Il avait posé allongé au sol, dans une pose... [Lire la suite]
22 septembre 2017

Erik.N. Partie 3. Une belle Californienne et l'amour...

  Il s'installa à une terrasse et demanda un café. Ses cheveux étaient mouillés. Il s'était changé à l'hôtel et portait un jean et un pull bleu foncé très léger, ouvert en V. Il avait les pieds nus dans ses chaussures. La serveuse était très jeune et très jolie. Elle lui lança un regard appuyé en le servant et alors qu'il n'y avait pas encore grand monde, il la vit, amusé, déambuler de table en table et chercher le moyen de lui parler. Finalement, elle revint vers lui et lui tendit un petit morceau de papier plié en quatre. Il... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 septembre 2017

Erik.N. Partie 3. Après Kyra, Chloé...La première femme...

  Il lui dit qu'il appellerait et il reprit la route. Il avait ses odeurs sur lui, ses belles odeurs de femme. Elle l'avait totalement enchantée : ses beaux seins, ses longues jambes, cette bouche du haut si pulpeuse et celle du bas, plus secrète et terriblement accueillante. Rien que d'y penser, l'excitation le reprenait en entier. Elle adorait les beaux torses, les épaules fermes, les jambes musclées et les sexes bandés, cette fille et il ne lui donnait pas tort. Après tout, elle avait un joli corps fait pour l'amour.... [Lire la suite]

22 septembre 2017

Erik.N. Partie 3. Avoir rencontré mademoiselle Nijinsky.

  - Et l'album ? - Ce sont des photos d'elle le plus souvent prises par Irina Nieminen, mon professeur à Copenhague mais par d'autres aussi. On la voit quand elle était petite puis jeune fille. Il y a beaucoup de photos d'elle en danseuse quand elle se produisait en Allemagne et à Londres et d'autres où elle porte ses costumes. - « Ses » costumes ? - Oui, elle est photographiée en spectre, en esclave, en dieu bleu : ses rôles. Et elle est photographiée en Lui. C'est à dire vêtue comme lui avec le... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 septembre 2017

Erik.N. Partie 3. Prendre le pouvoir. Julian abat ses cartes amoureuses.

  Le décorateur ne suggéra cette fois aucun agenouillement mais lui caressa la joue et lui lissa les sourcils avant de commencer à lui parler avec une douceur pleine d'enthousiasme.  - Pourtant, tu ne sembles pas surpris. A t’entendre au téléphone, j’avais le sentiment que tu avais passé ta vie à tourner des films ! Erik eut un rire amusé un peu forcé que son ami remarqua. Celui-ne garda cependant le silence et le suivit dans la maison. Elle était très spacieuse et le danseur la lui fit visiter. Comme il refermait... [Lire la suite]
22 septembre 2017

Erik.N. Partie 3. Danseurs au travail.

  - Oui mais je ne peux pas rester.  Je dois rejoindre les danseurs en bas ; - Répétitions ? - Elles sont  finies et le filmage aussi. Non, comme toujours, le travail : la barre, les étirements. - Wegwood et toi ? - Non, il y aura les danseuses : Adelia, Carey et les autres. Tu peux venir nous regarder. - J'aimerais. Ils descendirent ensemble vers le studio. Julian fut surpris car il était de belles dimensions et très fonctionnel. Il comprenait maintenant qu'on ait pu y filmer les... [Lire la suite]
22 septembre 2017

Erik.N. Partie 3. Un carnet prêté. Kyra Nijinsky.

  Corona del Mar, c'était la partie chic de Newport Beach et Julian, dès qu'il put se promener, fut conquis. Tout lui plaisait, des belles villas aux plages agréables et il se sentait en vacances. Tourner dans un tel lieu lui paraissait idyllique mais il revint vite sur ses positions. Si Erik lui avait parlé du film, il n'avait pas mentionné qu'on le sollicitait sans arrêt et que le film reposait  presque 'entièrement sur lui. Il ne lui fallut pas trois jours pour le comprendre et il en resta stupéfait. Son danseur... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]